Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La énième vidéo

La énième vidéo

Salut à tous, et bienvenue dans le énième blog, d'un énième clampin, qui aime le cinéma, mais , pas que ça.

Publié le par ciné97
Publié dans : #Critique papier
Une affiche qui ne dis rien qui vaille!

Une affiche qui ne dis rien qui vaille!

Vous savez quel est le point commun entre : Superman, des Chinois et un avion ?

Réponse : ils sont tous les trois dans Lost in Pacific, un « wanna be » Blockbuster asiatique, dans lequel un patron de compagnie aérienne inaugure le vol d'un nouvel avion tout confort. Ce vol sera perturbé par un orage qui aura pour conséquence de forcer l'avion à atterrir sur une île mystérieuse. Une île... pleine de danger.

Non, je ne suis qu'un piètre cuistot asiatique!

Alors, ce film est un nanar.

C'est dit, c'est acté.

Mais un nanar de prestige,puisqu'on y retrouve Brandon Routh qui était le héros de Superman return... bon ,après, il a joué dans Arrow, il paraît que c'est bien Arrow, tout le monde peut faire des conneries, mais, tu passes de Superman à ça ? Un film avec des effets spéciaux numériques, à peine digne de la PS3, ou l'on peut voir que les personnages évoluent dans un décor fait de carton pâte et de fond vert ou bleu.

J'ai pu très bien distinguer les incrustations numériques complètement foireux à peine digne d'un Dorcel Airline.

Regarder l'avion figure A.

A présent, regarder l'avion figure B... c'est pas pareil, sérieux????

Dans le film, l’île mystérieuse est remplie de chats mutants, qui attaque les humains... et ces chats sont réellement animés avec les pieds. On y retrouve toujours le même plan d'attaque ou le félin se jette vers la caméra, et son animation est dégueulasse.

Je sens que je vais vomir par les yeux!

Je sens que je vais vomir par les yeux!

J'aimerais attiré l'attention sur une chose. Le scénario.

Tout , absolument TOUT, dans ce film est téléphoné, on sait à l'avance, tout ce qui va se passer . On connaît tout les personnages et ils sont tous caricaturaux.

Je soupçonne FORTEMENT le scénariste d'avoir piqué des personnages au jeu de Capcom, Resident evil. Les deux

militaires récupérés sur l’île, me font fortement penser aux personnages du jeu. Le méchant du film par exemple,il a la même gueule que Albert Wesker ,c'est affolant.

Le traitre du film, tellement traitre que je ne me souviens plu de son nom!

Le traitre du film, tellement traitre que je ne me souviens plu de son nom!

et le personnage dont il s'inspire (copie)

et le personnage dont il s'inspire (copie)

Et puis le scénario à dû être écrits, pour que le film, dure deux heures.

Et puis d'un coup, je ne comprends pas pourquoi, la prod, a dû avoir la folie des grandeurs, ils se sont dit « on va concurrencer les amérloques » et boum ! Le film s'est fait amputer d'une demie heure. Du coup, on n'y comprend plu rien, les enjeux scénaristiques se renversent d'un coup. Le cuisinier de l'avion, devient un ancien des forces spéciale. Le personnel se fait attaquer on comprend pas pourquoi et surtout sans que l'on puisse voir les attaques.

Et dans tout ce foutoir, le scénario, nous sert quand même les valeurs typiques des productions chinoises : la famille, le sens du sacrifice, ect.

Lost in Pacific: Où quant les chinois, tentent de faire un blockbuster, avec la 3D d'une PS3.

Le tout avec une réalisation qui privilégies des plans exclusivement dans l'avion, ces mêmes plans qui ressemblent plus à une pub pour le A3XX de Airbus. D'ailleurs l'avion, d'extérieurs, ne ressemble pas à un gros porteur, pourtant à l'intérieur il est grand comme un château ! Le réalisateur à un sacré problème d'échelle !

Bref un film à vous conseiller si vous voulez rire un soir vers 3h du matin avec quelques potes, de la bouffe asiatique et des bières !

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog