Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La énième vidéo

La énième vidéo

Salut à tous, et bienvenue dans le énième blog, d'un énième clampin, qui aime le cinéma, mais , pas que ça.

Publié le par ciné97
Publié dans : #Critique papier
Mignionne l'affiche.

Mignionne l'affiche.

Aujourd'hui ,pas de film tracasser et donc tracassant, pas d'épopée héroïques (j'ai toujours pas vu Wonder Woman ) et pas d'anecdote ou le film s'arrête au bout de 3 minutes; http://www.laeniemevideo.fr/2017/06/le-chanteur-de-gaza-l-epreuve-pour-moi-comme-pour-lui.html

Non.

J'avais mal au crane ce jour là, alors je ne voulais pas me prendre la tête (lol!), à lire les sous- titres d'un film en V.O ,alors j'ai choisi une comédie française!

Aujourd'hui, on va parler de Marie Francine, une comédie de Valerie Lemercier, avec elle-même dans le premier rôle, celui une femme de 50 ans largué par son mari et viré de son travail, qui va être contrainte de revenir vivre chez ces parents.

Aller! une petite bande annonce!

Derrière cette affiche de petits yeux malicieux, se cache un film qui vous donne envie de vous rouler dans la couette, un dimanche après midi pluvieux, avec un bon chocolat chaud.

Ce film est drôle et le scénario est bon. Certes, il tombe dans certains écueils, mais il ne s'attarde pas, par exemple, sur le décalage du personnage principal avec son entourage, notamment avec ces enfants, deux charmantes adolescentes, avec un vocabulaire qui leur est propres. Les personnages sont tous bien écrit et reflètent tous bien l'humour de Valérie Lemercier (mention spéciale à la mère jouer par Hélène Vincent) et je trouve Patrick Timsit particulièrement touchant dans ce film( Je pensais pas écrire ça un jour). Le couple Timsit /Lemercier marche très bien et je les trouve très attachant. Contrairement à ,"a bras ouvert" (dont je n'ai pas encore eu le courage de poster la critique sur ce blog ) j'ai pas arrêter de rire. Le rythme est bon et la bande son est superbe, quoiqu'un peu perturbante, je n'ai pas l'habitude de la musique portugaise, veuillez m'en excuser.

Un bémol toutefois, le manque d'originalité de l'environnement dans lequel évolue le personnage principal, puisque ce film se passe encore dans un appartement d'une famille bourgeoise de Paris, et même si c'est un environnement qui doit êtrefamilier à Valérie Lemercier, je dois avouer que ça me gonfle de me retaper un énième film dans ce genre de décor.

A part ça, allez-y ! Vous y passerez un bon moment!

 

 

 

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog